Bureau d’un administrateur, 1930

Fils d’un architecte lyonnais, Michel Roux-Spitz entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon en 1908 dans l’atelier de Tony Garnier, puis en 1912 à l’ENSBA de Paris où il reçoit un enseignement classique qui le mène au prix de Rome en 1920. Il s’installe à Paris en 1924 et collabore par quelques réalisations remarquées à l’Exposition internationale de 1925. Il reçoit la commande d’un immeuble, rue Guynemer, qui sera le premier d’une série d’immeubles parisiens qu’il appellera sa « série blanche », construits entre 1925 et 1931. En 1930 il construit l’immeuble Ford, boulevard des Italiens et à partir de 1931, reçoit de nombreuses commandes publiques importantes.

En raison d’un problème technique, cette salle du département Art déco est fermée au public jusqu’à nouvel ordre. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.