Jean Prouvé à la Cité Universitaire d’Antony

La France de l’après-guerre cherche à combler son retard en matière d’équipements pour les étudiants. Parmi les grands chantiers universitaires, la cité universitaire Jean Zay d’Antony construite en 1954-1955 par Eugène Beaudouin innove par sa taille exceptionnelle et sa vocation sociale. Pour meubler cet ensemble conçu comme un campus à l’américaine, la cité universitaire fait appel à de très nombreux designers et fabricants.

Jean Prouvé, qui a déjà aménagé la cité universitaire de Nancy en 1933 et la faculté de droit d’Aix-en-Provence en 1952, y réalise des aménagements particulièrement ingénieux : ameublement d’une cafétéria ainsi que de nombreuses chambres. Conçues comme des cellules à l’agencement simple, les chambres sont disposées de façon symétrique par groupe de deux. Jean Prouvé adapte là son mobilier existant comme les lits, chaises ou bureau Compas tout en dessinant un nouveau modèle de siège en contreplaqué moulé : la chaise Antony.