Prenant sa source dans les mouvements contestataires italiens des années 1970, Memphis est créé à Milan pendant l’hiver 1980-1981 par Ettore Sottsass et un groupe de jeunes designers. Ils empruntent ce nom à la chanson de Bob Dylan, The Memphis Blues Again.

En 1981, Memphis présente sa première collection hors les murs du Salon du Meuble de Milan. Memphis rassemble alors de nombreux créateurs internationaux qui vont opérer un renouvellement formel majeur. Ils réinventent un langage dans lequel les formes, les échelles, les matériaux et les couleurs sont radicalement repensés. Si la bibliothèque Carlton, le lampadaire Terminus et la chaise First déjouent les règles du bon goût et mettent en avant l’aspect ludique, la coiffeuse Plaza, une interprétation de la tour art déco Chrysler à New York, se lit comme une architecture.