Steph Simon, la galerie Rive gauche

D’abord agent commercial de l’Aluminium français, l’ingénieur des Arts et Métiers Steph Simon (1902-1982) ouvre en 1956 une galerie au 145, boulevard Saint-Germain à Paris. Véritable précurseur dans la promotion du mobilier moderne, il y créé un bureau d’études pour la conception d’aménagements privés et industriels. Des modèles exclusifs de Jean Prouvé et de Charlotte Perriand, qui agence aussi l’espace de vente, y sont présentés. Steph Simon diffuse également les luminaires de Serge Mouille, les céramiques de Georges Jouve, les tissages de Simone Prouvé et les lanternes en papier d’Isamu Noguchi. L’entreprise dure jusqu’en 1974, année où Steph Simon, alors septuagénaire, revend sa galerie fréquentée par une clientèle trop rare et élitiste.