Buste de Négresse

D’après Jean-Antoine Houdon (1741-1828)
Inscrit : « fondu, ciselé par thomire » (Pierre-Philippe Thomire (1751-1843))
Fonte par Rubéron
Bronze patiné et bronze doré
Inv. CAM 259
© MAD

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque

Inscription sur le piédouche : RENDUE A LA LIBERTÉ ET A L’ÉGALITÉ PAR LA CONVENTION NATIONALE DU 16 PLUVIOSE DEUXIÈME DE LAPUBLIQUE FRANCAISE UNE ET INDIVISIBLE. Ce buste rappelle l’abolition de l’esclavage décrétée par la Convention le 4 février 1794. Ce buste est tiré d’une fontaine extraordinaire, exposée par Houdon au Salon de 1783 et placée par le duc d’Orléans dans son jardin de Monceau, l’actuel parc Monceau. Elle représentait, de grandeur naturelle, une jeune suivante noire (en plomb peint en noir) versant l’eau d’une aiguière de bronze doré sur le corps d’une jeune femme au bain (en marbre blanc).