Éventail plié français séditieux daté de la fin du XVIIIe siècle (après 1793)

Préemptée en vente publique, cette œuvre vient enrichir les collections du département mode et textile. Cette pièce rare est éminemment intéressante par son thème et plus encore ses messages royalistes dissimulés.

Flanqué d’un décor d’arabesques formé par la couture de paillettes dorées, un médaillon présente en son champ une urne funéraire, sous la branche tombante d’un saule pleureur. L’image, anthropomorphe, montre les profils de Louis XVI à gauche et de Marie-Antoinette à droite dans les contours de l’urne. Les profils des enfants du couple royal – Marie-Thérèse Charlotte et Louis-Charles (Louis XVII) – apparaissent quant à eux, dans les contours de la branche et des rameaux de l’arbre. Le message royaliste est complété judicieusement par le rapprochement de certaines paillettes dorées qui, en repliant en partie l’éventail, forment ainsi deux fleurs de lis et les mots « Vive » (à gauche) et « Le Roi » (à droite).

Acquis grâce à la générosité des Amis du Musée des Arts Décoratifs, cet éventail est une œuvre majeure, la première du genre à rejoindre les collections du Musée des Arts Décoratifs, désormais complétées pour la période révolutionnaire et celle du Directoire.