La toilette du matin était l’occasion pour les femmes comme pour les hommes de qualité de recevoir courtisans, amis et fournisseurs. Cette petite table illustre parfaitement le talent déployé par les ébénistes à mettre au point un petit meuble si nécessaire qui soit à la fois élégant, pratique et ingénieux. Ces petites tables apparaissent à la fin des années 1740 et s’impose dans la chambre à coucher. Sa ligne générale tout en souplesse lui confère une silhouette harmonieuse, sa marqueterie en frisage pour la ceinture s’accompagne d’une marqueterie de fleurs sur le dessus. L’intérieur des caissons et tiroirs est garni d’une délicate soie ponceau Très vite la table de toilette fit l’objet de perfectionnements lui permettant de combiner plusieurs fonctions. De table de toilette elle pouvait aussi servir de table à écrire, de table liseuse comme c’est le cas ici.