Dessinateur ornemaniste, à la croisée de la mode et du design, Pierre Marie dédie une place particulière au motif dans chacune de ses créations. Pour son projet Lupara, il s’est inspiré du Louvre et de son histoire, notamment de sa première forteresse qui fut bâtie sous le roi Philippe Auguste, sur un lieu-dit nommé en latin Lupara, abritant les chasseurs de loup. Les lignes du tapis font quant à elles écho aux décors de Charles Lebrun, ornant l’actuelle galerie d’Apollon. Réalisées pendant le confinement, les pièces finalisées devaient initialement être exposées au Salon du Meuble à Milan qui fut annulé à cause du Covid. Celles-ci sont actuellement présentées dans l’exposition « Lupara », à La Galerie de Pierre Marie, située dans le 9e arrondissement à Paris.

An ornament designer working at the crossroads of fashion and design, Pierre Marie pays particular attention to the motif in each of his creations. For his project Lupara, he took inspiration from the Louvre and its history, and in particular the first fortress built under the reign of Philippe Auguste, in a place known in Latin as Lupara, which sheltered wolf hunters. The lines of the carpet echo the décors of Charles Lebrun, who decorated the current Galerie d’Apollon. The final pieces, made during the confinement, were initially supposed to be exhibited at the Milan Furniture Salon, which was cancelled due to Covid. They are now on display in the exhibition « Lupara » at La Galerie de Pierre Marie, located in the 9th arrondissement of Paris.