Zoom sur le travail à la pierre noire et craie blanche d’Ottavio Leoni dans le « Portrait d’Olimpia Maidalchini Pamphili »

© Rémi Freyermuth

Au début du XVIIe siècle, à Rome, Ottavio Leoni dessine plus de quatre cents portraits de ses contemporains, parmi lesquels figure ce portrait d’une jeune femme de 26 ans, Olimpia Maidalchini Pamphili, qui allait devenir la femme la plus puissante de la Papauté.

La vue rapprochée d’un papier permet de prendre conscience des aspérités de surface, grâce auxquelles les matériaux secs, comme la pierre noire et la craie blanche qu’Ottavio Leoni a utilisées dans ce dessin, tiennent à la surface.