Bernard Boutet de Monvel, S. A. la maharani d’Indore (costume traditionnel), 1933-1934
© Collection Al Thani 2019 / Adagp, Paris, 2019 Photo by Prudence Cuming

Le maharajah d’Indore est le descendant, comme tous les membres de la dynastie Holkar, de guerriers marathes originaires d’Inde centrale. Ces derniers marquèrent l’histoire indienne en prenant le pouvoir au XVIIIe siècle consécutivement à l’effondrement de l’Empire moghol, qui dominait la région jusqu’alors. Profitant de cette vacance politique, les puissances indigènes à l’instar des Holkar organisent des alliances afin cette fois de combattre les armées des Compagnies françaises et britanniques des Indes orientales qui s’étaient opportunément installées dans la région et s’affrontaient pour la diriger.

Finalement vaincue par les forces militaires britanniques, la dynastie Holkar dut se résigner à une position de vassal à partir de 1818. Si les Holkar préservent leur titre de maharajah, ils renoncent néanmoins à leur souveraineté militaire et politique au profit du gouvernement britannique. Pour assurer leur fonction, les princes Holkar reçoivent une éducation « à l’anglaise » prodiguée par des précepteurs occidentaux et font de nombreux séjours en Europe. Fruit de cette éducation, le maharajah Yeshwant Rao Holkar II choisit un mode de vie alliant tradition et modernité.

  • Man Ray, Le maharajah d’Indore en tenue de soirée, vers 1927-1930
    © Man Ray 2015 Trust / Adagp, Paris, 2019 Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Guy Carrard
  • Man Ray, La maharani d’Indore en tenue de soirée, vers 1927-1930
    © Man Ray 2015 Trust / Adagp, Paris, 2019 Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Guy Carrard