Passeggiata archeologica, urne avec couvercle
Édition Richard Ginori. Porcelaine
DR

La société Richard Ginori est un lieu de formation pour Gio Ponti à ses débuts, et pas uniquement dans le domaine de la céramique : elle lui apporte aussi une expérience lui permettant d’approfondir ses premières réflexions sur l’industrie, l’art décoratif et l’aménagement intérieur. Cette aventure passionnante lui révèle aussi sa vocation de promoteur des arts, prélude à la fondation de la revue Domus.

Défenseur convaincu de la production en série de haute qualité, Ponti occupe chez Richard Ginori la fonction de directeur artistique. Il possède également un sens exceptionnel de tout ce qui concerne l’identité de la marque et la présentation des produits. Son goût pour la céramique, qui lui est venu au début de sa carrière grâce à cette première collaboration incomparable, continuera de l’accompagner tout au long de sa vie dans des contextes divers, que ce soit comme concepteur ou journaliste, et dans tous les domaines. (…)

La mano della fattucchiera (La main de sorcière), 1935
Fabricant : Richard Ginori. Porcelaine émaillée, décor peint à la main rehaussé à la pointe d’agate. Collection Sesto Fiorentino, Museo Richard Ginori della Manifattura di Doccia, Polo. Museale della Toscana
© DR

En quelques mois, les divers choix stratégiques de la société conduisent au naufrage du projet et à l’éloignement de Ponti. Mais, en dépit de son épilogue décevant, cette histoire révèle combien Ponti jugeait toujours essentiels, pour le prestige de l’entreprise, l’ouverture à la nouveauté et le dialogue entre art et industrie qui avaient inspiré sa première expérience chez Richard Ginori et qui, dans des circonstances plus favorables, avaient donné des résultats exceptionnels.