Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité

du 21 octobre 2021 au 20 février 2022

Le Musée des Arts Décoratifs et le Dallas Museum of Art, en partenariat avec la maison Cartier, présentent, dans la nef du musée parisien, une exposition exceptionnelle sur les influences des arts de l’Islam sur les productions de bijoux et d’objets précieux de la grande maison de joaillerie, du début du XXe siècle à nos jours.

L’exposition retrace l’origine de cet engouement pour les motifs orientaux à travers le contexte parisien de l’époque et la figure de Louis Cartier, associé dès 1898 à l’affaire familiale. La collection d’Art islamique qu’il rassemble dès les années 1910 constitue l’une des sources d’inspiration de la maison. C’est tout le processus créatif qui est reconstitué de manière inédite, depuis la collection exceptionnelle de Louis dispersée majoritairement aux États-Unis jusqu’aux créations Cartier.

L’exposition revient également sur les liens étroits tissés avec l’Inde grâce à Jacques Cartier, le plus jeune frère de Louis. Les inspirations issues de ses voyages et les matières premières importées, notamment des pierres précieuses et des apprêts, sont à l’origine de créations inédites à l’esthétique nouvelle qui offrent une vision résolument moderne de la joaillerie.

Le répertoire de motifs géométriques et naturalistes issus des arts de l’Islam constitue progressivement un langage stylistique propre à la maison Cartier.