Pendule à poser Vénus pleurant la mort d’un oiseau

Pendule à poser Vénus pleurant la mort d’un oiseau

Simon-François Festeau, horloger
Paris, 1782
Bronzes ciselés et dorés, marbre
Inv. 2014.112.20
© MAD, Paris / photo : Jean Tholance

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque

Ce modèle eut beaucoup de succès, le groupe est attribué au fondeur François Vion. Le Musée des Arts décoratifs en conserve une version entièrement en bronze doré, signée de l’horloger François Meyer (inv. GR 112), voir au niveau 4 salle 28.

Écoutez le timbre de cette pendule