À l’orée de l’automne 2021, Edmund de Waal est l’invité du Musée Nissim de Camondo. La venue d’un artiste contemporain est une première dans ce lieu singulier et mémorial.

En 2010, Edmund de Waal publiait « Le Lièvre aux yeux d’ambre » devenu un best-seller mondial. C’est, à travers son œuvre de céramiste et d’écrivain, que cette exposition se déploie et en écho à sa nouvelle parution, « Lettres à Camondo », publié aux éditions Les Arts Décoratifs. Ce livre et l’exposition qui l’accompagne sont une manière pour lui de revisiter une maison de famille au destin tragique, qui résonne singulièrement avec celle de ses grands-parents à Vienne en 1938.