Hommage à Claude Lalanne (1925-2019)

Après des études à l’École des arts décoratifs, Claude Lalanne étudie l’architecture aux Beaux-Arts. Son œuvre créatrice est étroitement mêlée à celle de son mari et complice le sculpteur François-Xavier Lalanne (1927-2008). Ne formant qu’un aux yeux du public, ce couple d’artistes est connu pour avoir fait de la nature et des animaux le support de leurs créations, avec l’idée commune de donner parfois à la sculpture une fonction. Les Lalanne ont été invités au Musée des Arts Décoratifs dès 1977 à l’occasion de l’exposition « Artiste/Artisan », trois années plus tard, en 1980, ils participent à l’exposition « Les Métiers de l’art ». En 2010, l’étendue de leur création fait l’objet d’une grande rétrospective dans la nef du musée.

À l’issu de l’exposition, Claude Lalanne a offert au musée le grand banc Crocodile en bronze doré. L’artiste est également connue pour ses bijoux réalisés à partir d’empreintes et de moulages. Plusieurs sont exposés dans la galerie des bijoux : le collier Orchidée, le sautoir Ronces et le collier Bouche. Séduit par son univers poétique, Salvador Dali lui avait commandé une série de couverts « baroques » réalisés à partir de feuillages et de coquilles d’escargots, éditée par le galeriste Alexandre Iolas. Cet exemplaire unique est actuellement présenté dans le parcours des salles contemporaines.