Hommage à Raymond Guidot (1932-2021)

Histoire des objets, chroniques du design industriel
Hazan, 2013
© DR

Né en 1934, diplômé de l’Ecole nationale supérieure des arts et métiers, Raymond Guidot, ingénieur-collaborateur de Roger Tallon à l’agence Technès de 1961 à 1969, puis ingénieur-conseil, commissaire d’expositions au Musée national d’art moderne pendant près de trois décennies fut l’une des figures incontournables du design de la seconde moitié du XXe siècle. Ses nombreux projets d’expositions et de publications menés dans le cadre du Centre de Création Industrielle, qu’ils furent réalisés au sein du Musée des Arts Décoratifs ou du Centre Pompidou, ont indéniablement marqué le monde de la recherche en design. Son regard singulier sur l’objet et son histoire, celui d’un scientifique mais aussi d’un pédagogue, il enseigna à l’Ensci, l’École nationale supérieure de création industrielle, lui a permis de décrypter et d’anticiper les enjeux majeurs de cette discipline.

Les thèmes de ses expositions montrent combien il avait anticipé des problématiques aujourd’hui pleinement d’actualité et révélées à travers des projets comme Énergies libres ! présentée au Musée des Arts Décoratifs durant l’été 1976 où il proposait déjà un état des lieux des technologies alternatives et des énergies renouvelables dans l’habitat. Autre enjeu crucial de notre société contemporaine, La mesure du temps, thématique que Raymond Guidot choisit d’exposer en 1979 au Centre Pompidou. Il pressentait déjà combien le temps, dans notre monde, en constante accélération, allait impacter avec lourdeur les activités économiques et sociales de l’homme.

Son esprit technique et scientifique mais toujours ramené à un contexte social, politique et économique a fait de lui un penseur singulier, un visionnaire dont les textes comme son Histoire du design de 1940 à nos jours ou son Histoire des objets veilleront encore pendant longtemps sur cette discipline.