Actuellement

EXPOSITION
HARPER’S BAZAAR, PREMIER MAGAZINE DE MODE
Du 28 février au 14 juillet 2020

Richard Avedon pour Harper’s Bazaar, décembre 1959
Modèle : Dovima
© Avedon Foundation / composition : Thomas Poirrier

À l’occasion de la réouverture des galeries de la mode, entièrement rénovées grâce au mécénat de Stephen et Christine Schwarzman, le Musée des Arts Décoratifs présente du 28 février au 14 juillet 2020 une grande exposition consacrée au célèbre magazine de mode américain Harper’s Bazaar. Soixante créations de couture et de prêt-à-porter, issues essentiellement des collections du musée, ponctuées de prêts de pièces iconiques prestigieuses sont présentées en correspondance avec leur parution dans ce magazine. Le regard des grands photographes et illustrateurs qui ont fait le renom de Bazaar est ainsi mis en perspective pour résumer un siècle et demi d’histoire de mode. Man Ray, Salvador Dali, Richard Avedon, Andy Warhol, ou encore Peter Lindbergh ont, en effet, contribué à l’esthétique hors pair du magazine. « Harper’s Bazaar. Premier magazine de mode » retrace les moments forts de cette revue mythique, son évolution depuis 1867, en rendant hommage aux personnalités qui l’ont façonnée : Carmel Snow, Alexey Brodovitch et Diana Vreeland. Tous trois, à partir des années trente propulsent le magazine dans la modernité de la mode et du graphisme instaurant une exigence qui fait encore école. La scénographie, tout comme la rénovation et l’aménagement des galeries, a été confiée à l’architecte et designer Adrien Gardère.

Harper’s Bazaar, premier magazine de mode
Dossier de presse
Télécharger (4.8 Mo)
Harper’s Bazaar, premier magazine de mode
Communiqué de presse
Télécharger (1.9 Mo)
Harper’s Bazaar, premier magazine de mode
Press release / English Version
Télécharger (1.9 Mo)

EXPOSITION
LE 61 RUE DE MONCEAU, L’AUTRETEL CAMONDO
Du 17 octobre 2019 au 28 juin 2020 ***PROLONGATION***

Dessin aquarellé de la façade sur rue, Denis-Louis Destors, 1876
Don des Amis du MAD, 2012
© MAD Paris, Musée Nissim de Camondo

Partis de Constantinople et installés à Paris en 1869, le comte Abraham-Béhor de Camondo (1829-1889) et son frère Nissim (1830-1889) choisissent de s’établir avec leur famille en bordure du parc Monceau. La périphérie sud du parc fait alors l’objet d’une opération de lotissement par les frères Pereire afin d’y élever des hôtels particuliers de prestige. En juin 1870, ils acquièrent deux terrains mitoyens au 61 et 63 rue de Monceau. L’exposition présentée par le musée Nissim de Camondo dévoile une sélection de documents et d’acquisitions récentes qui renseignent de façon détaillée sur l’architecture, la décoration, l’ameublement et les collections d’œuvres d’art de cette demeure d’exception que le comte Abraham-Béhor fait construire en 1875 par l’architecte Denis-Louis Destors (1816-1882) au 61, rue de Monceau et dont l’intérieur est entièrement détruit dans les années soixante-dix.

Le 61 rue de Monceau, l’autre hôtel Camondo
Communiqué de presse
Télécharger (1.6 Mo)

À venir

EXPOSITION
LE DESSIN SANSSERVE. COLLECTIONS DU MUSÉE DES ARTSCORATIFS
Du 26 mars au 19 juillet 2020

Robert Mallet-Stevens, Pavillon des renseignements et du tourisme à l’exposition internationale des Arts Décoratifs et industriels modernes, Paris, 1925
© MAD, Paris

Le Musée des Arts Décoratifs présente les chefs-d’œuvre du Cabinet des Dessins à travers une grande exposition qui célèbre toute la richesse de ses collections. Uniques au monde, réunissant plus de 200 000 œuvres, celles-ci offrent un panorama très large de la création du XVe siècle à nos jours, en Europe et jusqu’au Japon. Méconnu, ce fonds est l’un des plus importants au monde. S’y côtoient des dessins de maîtres, tels Le Brun, Watteau, Fragonard, Degas ou Rodin, les œuvres d’ornemanistes et de décorateurs tels Chareau et Royère et des modèles pour la joaillerie et la haute couture. Pour mieux saisir toute sa profusion et sa diversité, une sélection de 500 œuvres est présentée dans un parcours original sous forme d’abécédaire qui célèbre les thèmes chers au dessin (A comme Architecture ; P comme Paysages ; D comme Décor ; S comme Séduire). À travers une scénographie confiée au collectif H5, « Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs » est une invitation à découvrir « de A à Z » des fonds complets d’artistes, des grands ensembles iconographiques et les découvertes stupéfiantes de ces dernières années.

Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs
Communiqué de presse
Télécharger (2 Mo)
Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs
Press release / English Version
Télécharger (2 Mo)

EXPOSITION
LUXES
Du 23 avril au 6 septembre 2020

The Hourglass, Marc Newson, 2015
Suisse, Verre borosilicate, nanobilles en acier inoxydable plaquées or
© Philippe Joner

À la suite de « Dix mille ans de luxe », conçue en partenariat avec le Louvre Abu Dhabi en 2019, le Musée des Arts Décoratifs présente, du 23 avril au 6 septembre 2020, Luxes. L’exposition propose un voyage à travers le temps et la géographie, alliant des moments de contemplation et des scansions plus monumentales, offrant à chacune des 100 œuvres présentées l’espace le plus pertinent pour la délectation et la compréhension.dernières années. Le parcours, chronologique et thématique, ouvre deux lieux emblématiques pourtant habituellement fermés à la visite : le salon 1900, mémoire vivante de l’Exposition universelle de Paris, une commande du musée pour célébrer l’Art nouveau et les arts décoratifs français, et le salon des Boiseries, dévoilant d’autres chefs-d’œuvre du décor européen, dont un incroyable lustre de Venini exposé à Paris en 1925, une salle généreuse où lire et rêver, en prenant le temps, face aux Tuileries et au rythme de la ville. Sensible et encyclopédique, sélective et historique, l’exposition offre ainsi, pour la première fois à Paris et au Musée des Arts Décoratifs, une certaine idée du luxe à l’usage du monde contemporain. La scénographie a été confiée à Nathalie Crinière et à son agence. La scénographie a été confiée à Nathalie Crinière et à son agence, avec la participation exceptionnelle de la Confédération européenne du Lin et du Chanvre.

Luxes
Communiqué de presse
Télécharger (4.9 Mo)

EXPOSITION
THIERRY MUGLER : COUTURISSIME
Du 22 octobre 2020 au 4 avril 2021

À partir du 22 octobre 2020, le Musée des Arts Décoratifs de Paris accueillera l’exposition « Thierry Mugler : couturissime », initiée, produite et mise en tournée par le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Cette grande exposition qui retrace l’œuvre d’un créateur à l’imaginaire singulier, qui a révolutionné la mode et la haute couture a été présentée en première mondiale au MBAM en 2019.

Thierry Mugler : couturissime
Communiqué de presse
Télécharger (939.5 ko)

Contacts

MAD-Service de presse
107, rue de Rivoli
75001 Paris

Isabelle Mendoza
Anne-Solène Delfolie
Tél. : 01 44 55 58 78
Courriel : presse@madparis.fr

Divers

Acquisition d’un exemplaire unique du livre « Les Émaux cloisonnés anciens et modernes » de Philippe Burty édité en 1868 lui ayant appartenu
Télécharger (160.8 ko)
Réouverture de la galerie des bijoux : nouvel éclairage et nouvel accrochage
Communiqué de presse
Télécharger (1.3 Mo)
Donation du bureau de Valtesse de la Bigne
Télécharger (212.7 ko)
Donation d’une coiffeuse d’Eileen Gray au Musée des Arts Décoratifs
Télécharger (308.7 ko)
Programmation des expositions
1er semestre 2020
Télécharger (434.2 ko)
Upcoming exhibitions
1st semester of 2020
Télécharger (438.2 ko)
Rénovation des Galeries de la Mode du Musée des Arts Décoratifs
Communiqué de presse
Télécharger (372.5 ko)
The Musée des Arts Décoratifs in Paris Announces Renovation of Fashion Galleries
Press Release / English Version
Télécharger (377 ko)
Camondo Méditerranée : l’École Camondo ouvre un 2e site à Toulon
Télécharger (346.5 ko)