Objets scientifiques

Objets scientifiques

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque

Pendule astronomique

Cette pendule à poser illustre un court moment de l’histoire horlogère qui adapta le nouveau calendrier révolutionnaire entré en vigueur le 15 vendémiaire de l’an II (6 octobre 1793). Comme le système métrique mis en chantier dès 1790, ce calendrier marque la volonté des révolutionnaires d’adopter un mode universel s’appuyant sur le système décimal. Il comprend un nouveau découpage de l’année, et de nouveaux noms pour les mois et les jours.
En un seul cadran complété de six autres plus petits, cette pendule donne à la fois le temps, le quantième (jour du mois) et le mois selon le système traditionnel et selon le nouveau calendrier révolutionnaire. Elle fournit également les phases de la lune.

  • Astronomical clock

    PHILIPPE-JACQUES CORNIQUET (? - 1813)
    Paris, circa 1794
    gilt bronze, enamel face
    donation JULES AUDÉOUD, 1885

    inv. 3130
  • Detail of dials

Régulateur de parquet

JPEG - 71.6 kb
Longcase clock
Movement, ANTIDE JANVIER (1751-1835), clockmaker
Paris, 1804
Case attributed to FERDINAND SCHWERDFEGER (1734-1818),cabinetmaker
from a model, 1795
mahogany, glass, enamel, copper, bronze
ALEXANDRINE GRANDJEAN bequest, 1923
inv. GR 118

La pendule de parquet, comme son nom l’indique, repose sur le sol même de la pièce et se distingue de la pendule à poser (placée sur une cheminée, par exemple). L’importance de sa caisse est due à la présence des poids qui assurent le fonctionnement de son mécanisme et permet à un grand balancier d’y prendre place. Ces pendules étaient ainsi destinées à donner une heure de référence.

Le cadran supérieur donne l’heure, les minutes et les secondes. Entre les chiffres romains sont plusieurs subdivisions : en cinq pour indiquer les minutes ou les secondes ; en huit pour indiquer les battements de la pendule (5/8e de seconde par demi-battement). Le cadran inférieur donne les indications astronomiques concernant le soleil et la lune. La lune, représentée par une petite boule en acier cachée partiellement par une demi-coquille en acier bleui pour en indiquer les phases, est située sur une aiguille dorée. L’aiguille de la lune fait un tour autour de la Terre en 24 heures ce qu’indique son extrémité qui parcourt une couronne graduée en deux fois douze heures. Cette couronne est aussi graduée en degrés (deux fois 180) indiquant ainsi la position de la Lune par rapport aux méridiens terrestres. La deuxième aiguille dorée est consacrée au soleil et donne le temps solaire sur les mêmes graduations ainsi que sa position en degrés autour de la Terre. Ces deux aiguilles sont fixées sur une petite sphère vue du pôle figurant le globe terrestre.