ENTRÉE DANS LES COLLECTIONS

JPEG - 149.5 ko
Cheminée d’Eugène Grasset,
Anonyme, France
s.d., photographie,
Paris, Musée des Arts décoratifs, inv. PR 2007.108.3

Le mobilier conçu par Eugène Grasset est resté en place dans l’immeuble de la rue Madame jusqu’à une période récente. Entre 1959 et 2004, la petite-fille de Charles Gillot, Gabrielle Richard, fait don au musée des Arts décoratifs des pièces les plus importantes de l’ameublement de sa famille.

De l’hôtel particulier de Charles Gillot, le musée des Arts décoratifs expose aujourd’hui la cheminée monumentale avec ses chenets destinés à la grande galerie ainsi que le buffet-dressoir, la paire de chaises autour de la table et le lustre de la salle à manger. Une vitrine est exposée dans la salle suivante consacrée au japonisme, tandis que trois autres vitrines et un meuble à estampes sont conservés en réserve.

Du mobilier dessiné par Eugène Grasset en 1905 pour la salle à manger de la fille du collectionneur, le musée expose la table et les chaises présentées le long du mur, un buffet-dressoir, une desserte et conserve en réserve deux consoles d’applique.