Bonne arrivée. Métiers d’art africains. Design contemporain

du 31 août au 5 septembre 2021

Le Musée des Arts Décoratifs de Paris est heureux d’accueillir l’événement « Bonne Arrivée », un projet du collectif Les Oiseaux Migrateurs, lancé en 2014 par Mamadou et Youssouf Fofana. Placé sous le signe de la mode et du design, des créateurs, artisans et designers africains sont invités à s’approprier la nef du musée parisien pendant 6 jours, du 31 août au 5 septembre 2021.

Présentant des pièces de design ainsi qu’une sélection pointue d’œuvres de mode du continent, l’exposition met en lumière les métiers d’art africains et dévoile ses techniques artisanales et souvent ancestrales telles que le tissage des fibres, la teinture, la céramique et la vannerie. Pendant toute la durée de l’événement, la nef est pour la première fois transformée en véritable place publique : elle invite les visiteurs à participer à des conférences et discussions et accueille un programme musical original.

Suspension PET Lamp
Collection Abyssinia Éthiopie
© PET Lamp

« Bonne arrivée ! », c’est ainsi que l’on se souhaite la bienvenue en Afrique de l’Ouest. Dans le cadre de cette exposition événement, l’association Les Oiseaux Migrateurs et Maison Château Rouge interrogent les enjeux de notre monde en convoquant la parole des créateur•rice•s et de leurs objets. Des matières premières aux techniques de fabrications traditionnelles et contemporaines jusqu’aux objets finis, le parcours de l’exposition témoigne non seulement des processus de création, des moyens économiques et culturels permettant de maintenir des activités créatrices, mais aussi des idées et des systèmes de valeurs issues du continent africain capables de raisonner le monde. À travers plusieurs pièces témoins, comme un salon ou une salle à manger, les visiteurs observent ainsi les objets dans leurs espaces du quotidien.

Collection SS 20
Thebe Magugu
© Thebe Magugu

L’événement est aussi l’occasion de découvrir les pièces de Thebe Magugu, marque éponyme de mode sud-africaine, lauréate du prix LVMH en 2019. Originaire de la ville de Kimberley, mais basé à Johannesburg, le créateur Thebe Magugu lance sa marque de prêt-àporter féminin en 2015 après plusieurs expériences auprès d’enseignes et de designers. Son label, qui porte son nom, est positionné sur le prêt-à-porter féminin et joue notamment sur les mix de matières dans ses silhouettes. Très attaché à son héritage culturel, Thebe compte bien rester dans son pays, où il vit, travaille et produit toutes ses collections, et ainsi lever les stéréotypes sur l’Afrique du Sud.

Au programme de l’exposition, outre la présentation des objets créés par des artisans et designers, des espaces de lecture avec une sélection d’ouvrages, des cycles de conférences, des moments de discussions, des enregistrements de podcast rythment la semaine. Des ateliers récréatifs, proposant aux enfants de réinterpréter les techniques artistiques et artisanales des objets exposés, occupent une partie de l’espace le mercredi et le weekend.

Poteries Tinja
Collection Qayrawan. Tradition des femmes de Sejnane au nord de la Tunisie
© Tinja

À l’occasion de cet événement, Ethical Fashion Initiative (EFI) est partenaire de l’association Les Oiseaux Migrateurs. Ce projet de Ethical Fashion Initiative est financé par l’Union Européenne. EFI est un programme du Centre de commerce international, une agence conjointe de l’ONU et l’OMC. EFI agit comme un pont, reliant des communautés d’artisans, souvent marginalisés, à des marques occidentales Lifestyle.

Grâce à son réseau d’entreprises sociales et de centres de production, EFI permet aux artistes, designers, artisans et microproducteurs talentueux des économies émergentes d’entrer en contact avec des marques internationales exigeantes dans les domaines de la mode, de la décoration intérieure, de l’alimentation fine, de la culture et des arts. Plusieurs créateurs présentés dans l’exposition « Bonne Arrivée » ont été sélectionnés au sein du programme d’aide au développement de marques de mode d’EFI (Designer Accelerator).

Le Musée des Arts Décoratifs, Les Oiseaux Migrateurs et Maison Château Rouge ont ainsi à cœur de représenter les singularités du continent africain, de les faire dialoguer avec celles des visiteurs et d’aller chercher l’universel commun. « Singularité de notre “situation dans le monde” – qui ne se confond avec nulle autre. Singularité de nos problèmes, qui ne se ramènent à nul autre problème. Singularité de notre histoire, coupée de terribles avatars qui n’appartiennent qu’à elle. Singularité de notre culture que nous voulons vivre de manière de plus en plus réelle. » Aimé Césaire.

#ExpoBonneArrivee

Manifestation organisée dans le cadre de la Saison Africa2020.