La duchesse de Berry et son fils

Ce berceau de parade célèbre la naissance de l’héritier tant attendu des Bourbons revenus au pouvoir en 1814. Commandé en 1819 à l’ébéniste Félix Rémond, il sert tout d’abord à Louise d’Artois, fille du duc et de la duchesse de Berry. Belle-fille du futur Charles X (1824-1830), celle-ci donne naissance peu après, le 29 septembre 1820, à Henri-Dieudonné (1820-1883), comte de Chambord et duc de Bordeaux, qui laisse son nom au berceau. Surnommé « l’enfant du miracle », il nait sept mois après l’assassinat de son père, le duc de Berry. La duchesse de Berry habite de 1820 à 1830 le pavillon de Marsan au palais des Tuileries, aujourd’hui occupé par le Musée des Arts Décoratifs. Veuve à 22 ans, elle marque son époque par son train de vie. Lors de l’Exposition des produits de l’industrie de 1823, elle achète à Rémond cette psyché dotée d’un mouvement d’orgue dans sa base et cette table de toilette pour la chambre à coucher de ses appartements aux Tuileries.

Restons en contact

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Espace pro