Les Rencontres des Arts Décoratifs

Les relations entre les arts, les métiers et l’industrie suscitent aujourd’hui un très grand intérêt. Cours, séminaires et conférences se multiplient, nous incitant à approfondir les connaissances et à débattre autour de questions méthodologiques, théoriques, patrimoniales et techniques.

Les Rencontres des Arts Décoratifs entendent contribuer à la structuration de ce champ relativement récent de l’histoire de l’art en donnant une visibilité à la jeune recherche. L’université, les écoles d’art et d’architecture ainsi que les institutions patrimoniales publiques et privées sont appelées à nourrir ces échanges. Étudiantes et étudiants titulaires d’un Master 1 ou d’un Master 2 (soutenu depuis moins de deux ans), doctorants et jeunes docteurs feront découvrir à un large public des collections et des fonds inédits, des créations encore ignorées, des techniques oubliées, des courants esthétiques méconnus. Les analyses et les discussions seront introduites et animées par des spécialistes reconnus pour l’acuité de leur regard et la singularité de leur approche. Chaque rencontre pourra être suivie par des visites d’exposition, de fonds d’archives ou de collections.

Le lieu qui nous accueille - le Musée des Arts Décoratifs de Paris – est hautement emblématique : conçu au milieu du XIXe siècle pour instruire artistes, artisans et ouvriers d’art, diffuser les savoirs et promouvoir la création contemporaine, il est le cadre le plus approprié pour mettre en lumière les dimensions multiples du « faire » qui, encore aujourd’hui, vivifient la production des objets. Réunis à l’occasion de ce rendez-vous annuel, jeunes chercheurs, enseignants, professionnels et amateurs sont incités à mener ensemble une réflexion historique, critique et prospective, sur les chemins croisés de la conception des formes, de la fabrication des choses et de l’aménagement des espaces de vie.

Photographie et arts décoratifs : modèles, documentations, sources (XIXe-XXIe siècle)
Jeudi 25 novembre 2021

La première journée est organisée dans le cadre de l’exposition « Histoires de photographies. Collections du Musée des Arts décoratifs » qui propose, jusqu’au 12 décembre 2021, un regard croisé sur l’histoire du Musée des Arts décoratifs, le rôle joué par ce dernier dans l’histoire de la photographie en France, ses fonds photographiques et les usages faits de ces images avant et après leur entrée dans l’institution, qu’ils soient artistiques, économiques, industriels ou juridiques. Les corpus sélectionnés – ornements, flore, figures, reproductions, vues de pays, architecture, objets, mode, de 1850 à 2000 – révèlent les relations entre arts décoratifs et photographie, deux disciplines qui, à la marge des beaux-arts, ont été des terrains d’expérimentations et d’échanges.

Cadre de la première Rencontre : « Histoires de photographies. Collections du Musée des Arts Décoratifs »

Paul Henrot, Escalier de l’IRSID (Institut de recherche de la sidérurgie) à Saint-Germain-en-Laye, 1953
Négatif souple. Don Marcelle Henrot, 1987
© DR © Photo : MAD Paris / Christophe Dellière

Thème de la première Rencontre : « Photographie et arts décoratifs : modèles, documentations, sources (XIXe-XXIe siècle) »

David Seidner, Modèle d’Yves Saint Laurent, Vogue Italia, septembre 1985
Cibachrome
© David Seidner Archives International Center of Photography © Photo : MAD, Paris / Christophe Dellière

Léon de Laborde affirme dans le texte fondateur De l’union des arts et de l’industrie (1856) : « Hier la vapeur, cette éloquente expression de la société moderne, donnait ses bras puissants en aide à tous les produits de l’industrie imprégnés de l’influence des arts ; aujourd’hui la photographie, ou l’art mécanique dans une perfection idéale, initie le monde aux beautés des créations divines et humaines. Tous ces moyens réunis répandent jusque dans la cabane du paysan la copie habilement reproduite de l’objet d’art unique et de l’étoffe brodée à la main que le riche avait seul possédés. » Cette première journée questionnera un point essentiel et originel de la relation entre arts décoratifs et photographie : la représentation et la reproduction des arts décoratifs et de l’objet, depuis le XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Dès la divulgation publique de la photographie en 1839, penseurs, savants, artistes projettent des usages dans le nouveau médium, qui apparaît comme un moyen fiable d’enregistrement et de reproduction, dont la finesse de détails – en particulier dans le daguerréotype – ne cesse de séduire le public. Dès lors, les arts décoratifs s’ouvrent également à la photographie et entretiennent même avec cette dernière une relation privilégiée en raison du rôle qu’y jouent la reproduction et la série.

Cette journée d’études aura ainsi pour ambition d’interroger les pratiques, la production et les usages de la représentation et de la reproduction des arts décoratifs, entendus au sens large, par la photographie et notamment :
• La place accordée aux arts décoratifs parmi les premiers objets de la photographie (monuments, portraits, spectres, paysages, plantes, etc.)
• Le rôle de la photographie dans la fabrication et la diffusion de modèles
• Les processus et les acteurs de la photographie de reproduction
• L’utilisation des reproductions dans les ateliers, en relation directe avec la pratique de certains métiers, liée aussi à l’éducation des ouvriers d’art, artisans et artistes dans le cadre de certaines bibliothèques
• Les autres usages et la diffusion de ces reproductions d’objet et d’arts décoratifs : cartes postales, publicité, revues, livres
• La place de la photographie dans les musées d’arts décoratifs (collection, archivage des expositions et de la vie institutionnelle, documentation, outil de travail, etc.)
• Les projets de musée de copies et de musée de papier pour les arts décoratifs

9h10-9h25
Accueil des participants

9h25 Introduction

SOURCES ET DOCUMENTATIONS PHOTOGRAPHIQUES POUR LES ARTSCORATIFS 9h40
François GILLES (doctorant, Université Panthéon Sorbonne/Université Versailles Saint Quentin en Yvelines), Sur quelques photographies de boiseries de la collection du Musée des Arts Décoratifs.

10h05
Nathanaëlle VIMARE TRESSOL (doctorante, Université de Poitiers), Les albums photographiques édités par Armand Guérinet, une mine iconographique pour la connaissance de l’Art nouveau français.

10h30-11h
Discussion

11h-11h10
Pause

À L’ÉPREUVE DE LA PHOTOGRAPHIE : OUTIL ET INSTRUMENT
11h10-11h35
Justine Lécuyer (doctorante, Sorbonne Université), L’utilisation de la photographie par les tapissiers décorateurs : un outil au service de la création.

11h35-12h
Camille Napolitano (doctorante, École Pratique des Hautes Études), Photographier les devantures de magasins en France (1902-1953).

12h-12h30
Discussion

12h30-14h
Déjeuner

14h-14h45
Conférence : Catherine de Smet (professeur, Université Paris 8 Vincennes Saint Denis), De L’art décoratif d’aujourd’hui au musée de demain, du livre à l’exposition : quelques usages de la photographie par Le Corbusier.

14h45-15h30
Discussion et conclusion de la journée
Visite de l’exposition « Histoires de photographies. Collections du Musée des Arts Décoratifs »

Restons en contact

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Espace pro