Formé à l’école Camondo, Philippe Starck est actif dès la fin des années 1970. Il s’affirme avec des propositions souvent décalées, sortes d’ovnis dans le monde du design. Il prône alors l’accessibilité du design à tous et déploie une œuvre prolifique dans de nombreux domaines : mobilier, objets, motos… mais également architecture et aménagement intérieur. Il devient dans les années 1980-1990 l’un des créateurs les plus populaires de la scène internationale.

La table Illusion de 1992 est une pièce rare et peu connue éditée par FIAM, une maison italienne spécialisée dans le mobilier en verre, fondée en 1972 par Vittorio Livi. Son édition, prévue à quarante exemplaires, n’a apparemment donné lieu qu’à une dizaine de pièces de différentes couleurs (gris, bleu et vert). Au début des années 1990, Starck recherche des archétypes (lampe Miss Sissi, salle d’eau, tabouret La Bohème…). Cette table audacieuse se situe dans cette continuité. Cette pièce est, comme souvent chez Starck, teintée d’humour, la traditionnelle nappe étant ici dans un matériau rigide et transparent, le verre. Provocant, Starck doit, en partie, son succès à cette transgression des codes établis tout en gardant fonction et utilité au centre de

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter