Christofle, orfèvre, Émile Reiber (1826-1893), Vase, Paris, vers 1874
Bronze doré et patiné, émail cloisonné
© Les Arts Décoratifs / Jean Tholance

Le musée des Arts décoratifs présente une grande exposition sur la maison d’orfèvrerie Christofle qui montre comment, de sa fondation dans les années 1830 à nos jours, cette lignée d’orfèvres de génie, initiée par Charles Christofle (1805-1863) et Henri Bouilhet (1830-1910), métamorphose les lignes et les décors de l’argent pour les diffuser dans la vie quotidienne. À travers un parcours immersif et féérique, cette rétrospective majeure met en scène une sélection de plus de 600 pièces d’orfèvrerie, tableaux, dessins et affiches, issus du Conservatoire Bouilhet-Christofle et des grandes collections nationales. Première exposition de cette ampleur, elle est organisée par le musée des Arts décoratifs qui entretient depuis la seconde moitié du XIXe siècle des liens étroits avec cette Maison devenue patrimoniale.

De la petite cuillère aux grands vases et meubles monumentaux issus des expositions universelles, le parcours révèle au visiteur des aspects oubliés du travail de Christofle qui a exploité tous les possibles du métal pour créer des œuvres de toutes dimensions, typologies et couleurs, associant argent, or, émaux et patines. Au fil des salles, le visiteur est invité à pénétrer dans les coulisses de la création où lui sont révélés les secrets de ce savoir- faire d’excellence. Des tables dressées, intimes ou majestueuses, lui font aussi revivre, grâce à une scénographie résolument contemporaine, le faste des grands restaurants et palaces comme le Ritz, des trains, paquebots et avions de légende comme l’Orient-Express, le Normandie et le Concorde, et aussi des lieux du pouvoir politique, tous équipés par Christofle, ambassadeur en France comme à l’étranger, de l’art de vivre et du luxe français.

Christofle, orfèvre, Ramdane Touhami, Coffee cup Objet Miroir, Paris, 2022
Métal argenté
© Christofle

Aujourd’hui toujours en quête d’innovations, Christofle s’immisce dans notre quotidien pour transfigurer en pièces de design les objets les plus communs, console de jeux vidéo, coffee cup ou boite à sneakers. Depuis près de deux cents ans, Christofle est associé aux plus grands créateurs – tels que Luc Lanel, Gio Ponti, Andrée Putman, ou encore Karl Lagerfeld, pour révolutionner l’orfèvrerie traditionnelle. Cette exposition déploie ainsi une longue histoire des arts décoratifs traduite en orfèvrerie, de l’historicisme au japonisme, de l’Art nouveau à l’Art déco, du design des années 50 au plus contemporain.

L’exposition est présentée dans les galeries de la mode Christine & Stephen A. Schwarzman

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

fond=article-normal}{id_article}{env}