Actuellement

EXPOSITION
ANNÉES 80. MODE, DESIGN ET GRAPHISME EN FRANCE
Du 13 octobre 2022 au 16 avril 2023

Affiche de l’exposition © Helmo
Agence RSCG, affiche La Force tranquille. Mitterrand président, 1981, photo de Patrick de Mervelec © Les Arts Décoratifs / Photo de l’affiche : Christophe Dellière — Michel Quarez, affiche Marche pour la paix. Appel des 100, 1982 © Les Arts Décoratifs / Photo : Christophe Dellière © Adagp, Paris, 2022 — Pierre Sala, chaise Piranha, 1983, édition Furnitur © Centre national des arts plastiques / Yves Chenot — Edwige Belmore et Farida Khelfa au Palace, 1980 © Photo : Philippe Morillon


Le musée des Arts décoratifs célèbre les années 1980 à travers une grande exposition présentée dans la nef du 13 octobre 2022 au 16 avril 2023. Cette décennie historique résonne en France comme un tournant à la fois politique et artistique dans les domaines de la mode, du design et du graphisme, depuis l’élection de François Mitterrand en 1981 jusqu’à la chute du mur de Berlin en 1989. 700 œuvres – objets, mobilier, silhouettes de mode, affiches, photographies, clips, pochettes de disques et fanzines – retracent cette époque frénétique synonyme d’éclectisme, où le postmodernisme ouvre tous les possibles artistiques.

CLUB80 : Exposition « Années 80 » en nocturne et clubbing hors les murs
Communiqué de presse
Télécharger (336.4 ko)
Années 80. Mode, design et graphisme en France
Dossier de presse
Télécharger (4 Mo)
Années 80. Mode, design et graphisme en France
Communiqué de presse
Télécharger (2.3 Mo)
Années 80. Mode, design et graphisme en France
Presse Release
Télécharger (2.3 Mo)

EXPOSITION
ÉTIENNE + ROBIAL. GRAPHISME & COLLECTION. DE FUTUROPOLIS À CANAL+
Du 10 novembre 2022 au 11 juin 2023

Détail de l’affiche de l’exposition étienne + robial. graphisme & collection, de futuropolis à canal+


Le musée des Arts décoratifs rend hommage au travail d’Étienne Robial avec une exposition rétrospective présentée du 10 novembre 2022 au 11 juin 2023. « étienne + robial. graphisme & collection, de futuropolis à canal+ » retrace la carrière exceptionnelle de ce créateur prolifique et éclectique à travers des affiches, dessins, vidéos, livres, pièces de mobilier.

étienne + robial. graphisme & collection, de futuropolis à canal+
Dossier de presse
Télécharger (1.5 Mo)
étienne + robial. graphisme & collection, de futuropolis à canal+
Communiqué de presse
Télécharger (797 ko)
étienne + robial. graphisme & collection, de futuropolis à canal+
Press Release
Télécharger (799.6 ko)

ACCROCHAGE
DIX ANS / DESIGN. 10 ANS D’ACQUISITIONS DU CERCLE DESIGN
Du 23 juin 2022 au 5 mars 2023

Installation S, Muller Van Severen, Belgique, 2012
Cuir, laiton polyéthylène
© Les Arts Décoratifs / Photo : Jean Tholance

Pour célébrer les 10 ans du Cercle Design 20/21, le musée des Arts décoratifs dévoile, à partir du 23 juin 2022, un nouvel accrochage des œuvres acquises grâce à la générosité des membres du Cercle.

Dix ans / Design. 10 ans d’acquisitions du Cercle Design
Communiqué de presse
Télécharger (947.9 ko)

À venir

EXPOSITION
FRANÇOIS AZAMBOURG DESIGNER. LÉGÈRETÉS MANIFESTES
Du 9 mars au 2 juillet 2023

François Azambourg. Chaise Pack « loupée ». Automne 1999
Appel permanent du VIA 2000. 3e prototype de recherche. Tissu polyester de 185g/m² structuré par des fils polyester, mousse polyuréthane rigide expansive à deux composants, renforts cartonnés cousus sur les côtés de la chaise. Valve de remplissage réalisée avec un goulot de bouteille en plastique sur le côté droit
© Les Arts Décoratifs / Photo : Charlaine Croguennec / Hom project

Le musée des Arts décoratifs présente l’exposition « Légèretés manifestes » consacrée au designer François Azambourg. Aujourd’hui reconnu comme l’une des grandes figures du design français, François Azambourg, inventeur tout autant que poète, très en prise avec les enjeux écologiques de notre temps, est dans une quête perpétuelle de légèreté, d’économie de moyens et de sobriété. Son approche créative se veut ouverte et sans contrainte. Dans un monde toujours plus avide d’objets et de produits, c’est le temps long de l’expérimentation qui nourrit ses œuvres.

Près de 200 pièces – mobilier, vases, luminaires, mobiles – issues du studio du designer, des fonds du musée mais aussi du Centre Pompidou, du Cnap, de maisons d’édition et de collections privées, invitent le visiteur dans l’univers créatif insoupçonné de François Azambourg.

François Azambourg Designer. Légèretés manifestes
Communiqué de presse
Télécharger (837.7 ko)

EXPOSITION
EUGÈNE LAMI (1800-1890), PREMIERCORATEUR MODERNE
Du 14 mars au 2 avril 2023

Eugène Lami, Étude de cheminée pour le grand hall du château de Ferrières, vers 1860
Graphite, plume, encre brune, aquarelle et gouache sur papier
© Les Arts Décoratifs / Photo : Christophe Dellière

Le musée des Arts décoratifs présente, du 14 mars au 2 avril 2023, trente- cinq aquarelles du peintre Eugène Lami. Premier décorateur moderne, Eugène Lami orchestre l’aménagement des demeures les plus luxueuses des enfants de Louis-Philippe sous la monarchie de Juillet, puis de la famille Rothschild dans la seconde moitié du XIXe siècle. Ses aquarelles, véritables portraits d’intérieurs, traduisent ses recherches pour mettre en scène cet extrême raffinement que l’on nomme aujourd’hui le « grand goût Rothschild ». Au sein d’un historicisme savant conjuguant la Renaissance, le Grand Siècle et le style Louis XV, Lami déploie une chatoyante polychromie des marbres, des dorures, des peintures murales et des textiles, pour théâtraliser des espaces devenus écrins des collections précieuses de ses commanditaires, tout en ayant souci, au sein de ce luxe inégalé, du confort moderne. Éclipsant les architectes de ces palais, Lami inaugure dès les années 1840 le métier de décorateur d’intérieur dont la figure devient essentielle au siècle suivant.

Eugène Lami (1800-1890), premier décorateur moderne
Communiqué de presse
Télécharger (1.2 Mo)

EXPOSITION
DOUCET ET CAMONDO : UNE PASSION POUR LE XVIIIE SIÈCLE
Du 16 mars au 3 septembre 2023

Adrien Karbowsky. « Grand salon. Coupe longitudinale », 1907
Aquarelle
© INHA


Les Arts Décoratifs et l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) présentent, au musée Nissim de Camondo, du 16 mars au 3 septembre 2023, une exposition consacrée à la riche collection d’œuvres d’art du XVIIIe siècle constituée par Jacques Doucet. Célèbre couturier et grand mécène, Jacques Doucet (1853-1929) est aussi l’un des plus importants collectionneurs de son temps. Une sélection de dessins, photographies et documents d’archives conservés à l’INHA retrace l’histoire de ce prestigieux patrimoine. L’exposition dévoile les décors éphémères de l’hôtel particulier situé rue Spontini dans le XVIe arrondissement que Doucet fait spécialement édifier pour accueillir cet ensemble de tableaux, dessins, sculptures, meubles et objets d’art du XVIIIe siècle. Elle met en lumière les œuvres ayant appartenu à Jacques Doucet, conservées notamment au musée Nissim de Camondo, ancien hôtel particulier de Moïse de Camondo, tissant ainsi le lien entre ces deux grands collectionneurs.

Doucet et Camondo. Une passion pour le XVIIIe siècle
Communiqué de presse
Télécharger (955.2 ko)

EXPOSITION
DES CHEVEUX ET DES POILS
Du 5 avril au 17 septembre 2023

Affiche de l’exposition « Des cheveux et des poils » librement inspirée du travail de Naro Pinosa. Graphisme : © Aurélien Farina. Photo modèle : © Virgile Biechy. Jacob Ferdinand Voet, Portrait d’un homme, avant 1689, France.
© Jean-Louis Remilleux (collection Remilleux), Château de Digoine. Photo © Sotheby’s / Art Digital Studio

Le musée des Arts décoratifs présente une exposition consacrée aux cheveux et aux poils dans le monde occidental. Ce projet original poursuit l’exploration de la mode et de la représentation du corps. Après « La mécanique des dessous » (2013), « Tenue correcte exigée ! » (2017) et « Marche et démarche » (2019), « Des cheveux et des poils » montre, à travers plus de 600 œuvres, du XVe siècle à nos jours, comment la coiffure et l’agencement des poils humains participent depuis des siècles à la construction des apparences. Élément essentiel de la mise en scène de soi, l’arrangement des cheveux et des poils véhicule un message, l’adhésion à une mode, une conviction, une contestation, et peut être porteur d’une multitude de significations, comme la féminité, la virilité ou la négligence.

Des cheveux et des poils
Communiqué de presse
Télécharger (1021.6 ko)
Des cheveux et des poils
Press Release
Télécharger (991 ko)

Contacts

Les Arts Décoratifs - Service de presse
107, rue de Rivoli
75001 Paris

Isabelle Mendoza
Anne-Solène Delfolie
Tél. : 01 44 55 58 78
Courriel : presse@madparis.fr

Divers

Les musées des Arts Décoratifs doublent leur fréquentation avec près d’1 million de visiteurs en 2022
Communiqué de presse
Télécharger (229 ko)
Le musée des Arts décoratifs et la Fémis, partenaires d’un programme de résidence au sein du musée
Communiqué de presse
Télécharger (811.8 ko)
À la découverte des métiers d’art - Nouvelle édition 2023
Communiqué de presse
Télécharger (906.8 ko)
Sélection de beaux livres – Noël 2022
Communiqué de presse
Télécharger (1.2 Mo)
Acquisition d’un service à thé et café réalisé par Jean-Valentin Morel vers 1845
Communiqué de presse
Télécharger (195.7 ko)
Publication : Album Holker. Échantillons textiles et espionnage industriel au XVIIIe siècle
Communiqué de presse
Télécharger (557.1 ko)
Déjà 120.000 visiteurs dans l’exposition « Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli »
Communiqué de presse
Télécharger (252.1 ko)
Nomination de Christine Macel à la direction des musées des Arts Décoratifs
Communiqué de presse
Télécharger (239.7 ko)
Nomination of Christine Macel as Director of Museums
Press Release
Télécharger (1.4 Mo)
Programmation des expositions 2023
Communiqué de presse
Télécharger (563.8 ko)
2023 Exhibitions
Press Release
Télécharger (260.2 ko)
Cartes Solo & Duo. Abonnements annuels Mode, Art et Design en illimité
Communiqué de presse
Télécharger (288.7 ko)

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

fond=article-normal}{id_article}{env}