Julie Souchere lie son métier d’architecte d’intérieur à celui de la peinture et de l’illustration comme outil de recherche et d’exploration.

Cette série d’espaces intimes et rêvés, peints pendant le printemps 2020, propose une réflexion personnelle sur le thème de la pause, vécue comme un processus paradoxal entre perte et expression de soi. Cette rêverie explore à travers une suite de tableaux, de porte en porte, les capacités conjointes de la peinture et de l’architecture à ouvrir des espaces sensibles et humains.

Julie Souchere connects her profession of interior design to that of painting and illustration, as a tool for research and exploration. This series of intimate, imagined spaces, painted during the spring of 2020, offers a personal reflection on the theme of the pause, experienced as a paradoxical process between loss and expression of the self. Through a sequence of paintings, this reverie explores, from door to door, the combined capacity of painting and architecture to open up sensitive and human spaces.

La pause de l’architecte
Julie Souchere (née en 1996)
France
2020
Impressions réalisées à partir de peintures acryliques et de retouches numériques
© Photo : MAD, Paris / Luc Boegly

Restons en contact

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Espace pro