Le « beau idéal » : un style pour l’Empire

L’Antiquité grecque et romaine, à la fois berceau de la démocratie et de l’empire, s’affirme à la fin du XVIIIe siècle comme le modèle esthétique à suivre. Les canons du beau idéal antique, basé sur la simplicité et la vérité des formes et des décors, dictent ainsi les règles du style Empire. Le mobilier, plaqué d’acajou, un bois exotique aux couleurs chaudes, est animé d’appliques en bronze doré. Il adopte des lignes géométriques sévères. De nouveaux meubles apparaissent comme la psyché qui permet de se voir en pied, le lit bateau et l’athénienne, tandis que des papiers peints tapissent les murs de panoramas.

Écoutez le commentaire audio de cette salle

Les salles « Le Beau idéal », « Les symboles du pouvoir impérial » et « La duchesse de Berry et le mobilier Charles X » (département XIXe siècle) seront fermées au public pour travaux du 2 au 16 juillet 2018 inclus.