Diplômé de l’ENSCI – les Ateliers en 2006, Benjamin Graindorge s’intéresse à tous les secteurs du design, des pièces à large diffusion aux éditions limitées avec des projets prospectifs pour la galerie Ymer&Malta.

Ikebana Medulla, imaginé suite à sa résidence à Kyoto en 2009, a contribué à le faire connaître sur la scène internationale. Le nom même du vase est directement emprunté à l’art traditionnel japonais de la composition florale. L’agencement des « tiges » du vase offre un large éventail de possibilités de disposition des fleurs. Ce vase qui, comme nombre de créations du designer, oscille entre matérialité et transparence, possède une présence forte et une dimension poétique. Associé au mot « medulla », partie inférieure d’un tissu organique, le vase prend également une acception vivante que vient conforter sa silhouette inspirée de la nature, notamment des organismes aquatiques comme les cnidaires. Les matériaux, un mélange de poudre de plastique et de billes de verre, permettent de rendre le vase à la fois souple et solide. Cette pièce est également intéressante par sa technique de fabrication, l’impression numérique, à une date où ce procédé était peu utilisé.

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter