Cet habit est réalisé dans un jersey de soie de couleur noir. Sa coupe ajustée et proche du corps, ainsi que son col montant sont tout à fait caractéristiques de la fin du XVIIIe siècle. L’originalité de cet habit, ainsi que sa rareté sont dues à la technique d’élaboration de l’étoffe ainsi qu’à la couleur choisie. Ce dernier élément pose question. Serait-il un témoignage des nouvelles modes du XVIIIe siècle, où la garde-robe masculine comporte de moins en moins de vêtements précieux et colorés ? Serait-il un vêtement de deuil alors que ce choix de couleur est encore rare à cette époque en une telle occasion ? Ou peut-on y voir un habit destiné à un membre du Tiers État, comme il avait été établi par le maître des cérémonies de la Cour, lors de la convocation des États Généraux de 1789 ?