Jean Honoré Fragonard (Grasse, 1732 – Paris, 1806), Jeune fille debout, vue de profil, vers 1775
Sanguine sur papier vergé. Inv. 23971. Legs Xavier Houppe, 1924
© MAD, Paris

Véritable laboratoire d’une histoire du goût pour le dessin français du XVIIIe siècle, la maison qu’occupaient les frères Goncourt à Auteuil a marqué leurs contemporains. Jules et Edmond Goncourt y avaient rassemblé une vaste collection de dessins et de miniatures d’artistes français du siècle des Lumières, associée à un ensemble de pièces asiatiques, dont un grand nombre est décrit dans la Maison d’un artiste qu’Edmond publie en 1881. […]

Émile Perrin, peintre de formation et administrateur de la Comédie-Française, ainsi que son fils, Henri Émile, ont probablement été de grands lecteurs des ouvrages des frères Goncourt. La collection des trente-cinq dessins – parmi trois cents pièces – que le fils lègue au Musée des Arts Décoratifs en 1909, en hommage à son père, et qui est aussitôt présentée au public en raison de sa grande qualité, reflète parfaitement le goût des Goncourt. Elle est notamment composée d’une suite de noms célèbres : Watteau, Van Loo, Boucher, Fragonard, Gabriel de Saint-Aubin et les vignettistes Gravelot, Cochin et Marillier.