En lutte contre le fascisme, la famille Muñoz Bachs fuit l’Espagne puis l’Europe après les victoires respectives de Franco et Hitler. Passant la France, la Martinique et Saint-Domingue, ils s’installent à Cuba en 1941. Eduardo Muñoz Bachs se passionne dès l’enfance pour le dessin mais n’étudie que quelques mois le dessin commercial à l’école Garcés à La Havane, au début des années 1950. En 1952, il entre comme apprenti artiste à la chaîne de radio-télévision CMQ-TV. En 1957, il réalise des films d’animation pour l’agence de publicité Advertising Siboney. En 1959, il intègre le département des dessins animés de l’ICAIC. Il conçoit la première affiche pour cette institution en 1960, pour le film Historias de la Revolución et l’année suivante, il demande son transfert au département des affiches. Dans les années 1960, il travaille aussi pour d’autres organismes gouvernementaux : la Cinémathèque de Cuba, l’agence de propagande Intercomunicaciones (1964), la COR (1967) et Cuba magazine (1970).

Eduardo Muñoz Bachs, B.V. en las montañas y al mar
Director : M. Dragan, ICAIC, 1973. Sérigraphie
© MAD, Paris

Il est en outre très connu comme auteur et illustrateur de livres pour enfants. Dans les années 1980, il réalise des illustrations pour les magazines Pablo, Cómicos, El Muñe, Bohemia, Revolución y Cultura, Cine Cubano et Prisma.

Ses influences vont des graphistes André François, Saul Bass ou Henryk Tomaszewski aux peintres Pablo Picasso, Amedeo Modigliani, Marc Chagall, mais aussi à la tératologie (science des malformations des êtres vivants). De son expérience de la communication visuelle, il conserve l’art de la synthèse. Pour le reste, il rompt avec les règles traditionnelles du langage graphique et crée sa propre manière, immédiatement identifiable : des couleurs expressives, une prédilection pour des personnages le plus souvent comiques, une approche humoristique voire satirique, une typographie dessinée. De l’illustration pour enfants, il extrait une sorte de naïveté malicieuse et une grande force poétique. Bachs est l’affichiste le plus prolifique à Cuba avec ses plus de 2 000 affiches, objets de nombreuses expositions et récompenses à Cuba et dans le monde entier.