Renouveau de la céramique et du verre autour de 1900

Dès les années 1890, les céramistes et les verriers se tournent vers les arts du Japon et de la Chine, mis à l’honneur lors des expositions universelles organisées à Paris en 1878 et en 1889, afin de créer un style nouveau, en rupture avec le passé. Les céramiques adoptent des lignes organiques et asymétriques. Les accidents de cuisson, les effets de flammes et les coulures d’émail forment des décors abstraits qui révolutionnent les arts du feu.

À Nancy, Émile Gallé puise dans la flore des champs, les insectes et le monde sous-marin pour créer des verreries d’une grande poésie, jouant avec les multiples aspects du verre et de ses colorations.