Conférences

Paul Smith et la photographie

« Classic with a twist » c’est ainsi que Paul Smith définit son style. Depuis 1970, date à laquelle il ouvre sa première boutique à Nottingham, il a fait de son nom une griffe, et d’une griffe un véritable empire soutenu par ses passions sans concession. À l’image du cyclisme, de l’architecture, du design ou de la couleur, la photographie fait partie des obsessions de Paul Smith. Qu’il s’agisse de la décoration de ses boutiques aux allures de cabinets de curiosités ou des vêtements photo-imprimés (depuis 1982), la photographie est pour Paul Smith le point de départ d’un véritable « visual diary ». Celui qu’il met plus particulièrement en scène dans sa collection du printemps-été 2019 dédiée à son père photographe et dont il a choisi de s’entretenir à l’occasion de cette conférence, avec Laurence Benaïm, journaliste et écrivain.

Jeudi 17 janvier 2019 de 18:30 à 20:00 Réserver

« Le sac du Salon d’été : L’affaire Dubuffet / Régie Renault »

À l’occasion de la publication de son ouvrage « Le sac du Salon d’été – L’affaire Dubuffet – Régie Renault » (L’Harmattan), l’un des avocats de Jean Dubuffet, Jean-Robert Bouyeure, revient sur les rebondissements qui ont jalonné l’affaire opposant l’artiste à la Régie Renault. Huit années de procédure, de 1975 à 1983, qui ont défrayé la chronique et dont le dénouement sera pour le moins surprenant.

« Un exceptionnel jardin-sculpture créé pour nous par l’un des plus grands artistes de ce temps », c’est ce que devait être, selon la Régie Renault, le « Salon d’été », destiné à être édifié devant son siège social à Boulogne-Billancourt.

À la fin de l’année 1975, alors que les travaux sont bien avancés, l’entreprise nationale interrompt brutalement la construction et décide de rompre le contrat passé avec Jean Dubuffet. Ce dernier intente alors un procès sur le fondement de son droit moral pour contraindre la Régie à achever l’œuvre et mobilise les milieux artistiques et culturels du monde entier pour soutenir sa cause. Cette « affaire Dubuffet », devenue un cas d’école, est toujours enseignée de nos jours dans les facultés de droit.   Jean-Robert Bouyeure est avocat. Docteur en droit, il est ancien secrétaire de la Conférences des avocats au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation. Auteur de livres de droit, il a également publié un roman de politique-fiction, « Mai 2012 ou l’éclat de rire » (Revue K, 2011) et des recueils de nouvelles, « Le vestiaire des avocats et autres récits incongrus » (Apopsix, 2012) et « Une plaidoirie au pas de course » (Revue K, 2015).

Mercredi 23 janvier 2019 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous graphiques : Sandrine Nugue

Au cours de ses études, Sandrine Nugue se passionne pour les mécanismes de la lecture et conçoit un caractère pour une lecture rapide et intuitive des sous-titres de film. Elle décide de se spécialiser en création de caractères typographiques en rejoignant le post-diplôme « Typographie & Langage » de l’École supérieure d’art et de design d’Amiens, lors duquel elle dessine le caractère Ganeau. Diplômée en février 2013, elle exerce depuis en tant qu’indépendante le design graphique et la création de caractères typographiques. En parallèle, son temps est ponctué d’enseignement, de workshops et de conférences, en France et à l’étranger.

En 2015, elle remporte la première commande publique d’un caractère typographique initiée par le Cnap et, pour cette occasion, conçoit la famille Infini. Depuis sa sortie, le caractère, largement utilisé, a reçu plusieurs distinctions dont the Certificate of Excellence au Type Directors Club de New York.

En 2018, Sandrine a reçu le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris en tant que designer émergent. Cette même année, elle réalise sa première performance de danse sur la Piazza du Centre Pompidou avec le studio Fotokino. Elle publie également l’Orientation, une famille de stencil, avec la fonderie new-yorkaise Commercial Type.

Sandrine Nugue nous parlera des différents enjeux de son travail : de la commande à la recherche, de l’influence à l’écriture personnelle, de l’enseignement à la pratique, du micro au macro, du familier à l’inconnu.

Mercredi 13 février 2019 de 18:30 à 20:00 Réserver

Édouard Bénédictus, le spectacle en couleurs

Dans le cadre de l’exposition « Édouard Bénédictus, Le spectacle en couleurs » présentée du 21 mars au 23 juin 2019 au Musée Nissim de Camondo, Clara Roca, présente cet artiste, chimiste, peintre et surtout décorateur, qui a exercé une fascination immense sur ses contemporains avant de tomber dans l’oubli. L’exposition valorise un pan peu connu de l’important ensemble de dessins que conserve le Musée des Arts Décoratifs grâce au don de la veuve de l’artiste, la musicienne et cantatrice Violette Gounin.

Bénédictus travaille notamment dans la deuxième moitié des années 1910 pour des représentations, des pièces de théâtre et des fééries, en tant que concepteur de costumes et de décors. Il y laisse éclater son plaisir et sa virtuosité à jouer des couleurs et des motifs. Ses dessins traduisent tantôt le faste cultivé, tantôt l’ingéniosité sobre, tantôt la drôlerie de son esprit et des productions pour lesquelles il travaille. Celles-ci couvrent un large répertoire, de La Mégère apprivoisée de Shakespeare à la féérie orientale "Les Mille et Une Nuits", en passant par le drame lyrique Polyphème.

À partir des dessins d’Édouard Bénédictus mais aussi des textes des pièces de théâtre et féeries ainsi que de la presse, cette conférence propose d’explorer le rôle ambigu joué par cet artiste dans les représentations auxquelles il a participé.

Avec Clara Roca, élève conservatrice à l’Institut national du patrimoine et commissaire de l’exposition.

Mercredi 3 avril 2019 de 18:30 à 20:00 Réserver

Informations

MAD - salle de conférences
111, rue de Rivoli
75001 Paris

Plan d’accès


• Information jusqu’à la veille de la séance uniquement par courriel : conference@madparis.fr

Tarifs / réservation

Tarifs des conférences
Plein tarif : 5 €
Amis du MAD : 4 €
Étudiants : 2 €


• Réservation en ligne en cliquant sur le bouton « Acheter » situé sous chaque conférence
• Achat possible le jour même en fonction des places disponibles

Téléchargez le programme

Programme des conférences
Septembre 2018 / février 2019
PDF - 93.9 ko
Télécharger

Privatisations

Alexandra Balme, responsable
Tél. : +33 (0)1 44 55 58 82

Laëtitia Charruault, assistante
Tél. : +33 (0)1 44 55 58 50

Courriel : privatisations@madparis.fr