Concours « À vos crayons ! » Le dessin sans réserve - #culturecheznous

Ce concours est proposé à tous les élèves majeurs de lycées, écoles d’art, écoles d’arts appliqués, universités. La participation est organisée sous l’égide de l’établissement scolaire, de l’école supérieure ou de l’université, par classe, par groupe d’élèves ou par élève.

La collection de dessins du Musée des Arts Décoratifs regroupe près de 200 000 dessins qui s’échelonnent du XVe au XXIe siècle et couvrent tous les domaines de la création.

L’exposition « Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs » qui devait ouvrir le jeudi 26 mars présentera une sélection de 500 œuvres déployées au rythme d’un Abécédaire.

Pour participer au concours « À vos crayons ! » :
1) Découvrez chaque jour sur cette page ou sur notre compte Twitter une lettre de l’Abécédaire et deux dessins correspondants
2) Réalisez un dessin inspiré de cet abécédaire
3) Envoyez votre dessin sous dix jours à avoscrayons@madparis.fr

Les dessins sélectionnés par notre jury apparaîtront sur un cartel numérique, dans le cadre de l’exposition « Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs ».

26 mars – A comme Architecture

L’exposition commence par A comme Architecture. On y verra aussi bien cette reconstitution par un architecte français du XVIe siècle, Jacques Androuet du Cerceau, du Temple antique de Janus, dont les vestiges venaient d’être découverts à Rome, que le projet de Pavillon des Renseignements et du Tourisme de Robert Mallet-Stevens, véritable manifeste de l’architecture moderne pour l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925.

En ces temps de confinement, l’évasion par le rêve et l’imagination est plus que jamais nécessaire. Quelle forme aurait pour vous une architecture idéale ?

27 mars – B comme Botanique

Depuis les colonnes lotiformes des temples de l’ancienne Égypte jusqu’aux lignes sinueuses des créations d’Hector Guimard, la fragilité gracile d’une tige, la découpe d’une feuille, les courbes voluptueuses d’un pétale sont des sources d’inspiration inépuisables pour les artistes. Si la période de l’Art nouveau en a poussé le goût jusqu’à l’extravagance, la profusion végétale règne de tout temps en maître chez les créateurs de dessins d’ornements. Éléments d’architecture, tissus, papier peint, mosaïque, céramique ou vitraux : rien n’échappe à son emprise.

Loin des petits espaces où nous sommes confinés, laissez-vous emporter dans un jardin de fleurs et de plantes pour créer, selon votre humeur, un objet, un bijou, un motif ou tout un univers directement inspiré de la nature.

28 mars – C comme Créateurs

Peintre, dessinateur et illustrateur, véritable chroniqueur en image de ses contemporains et de ses collègues, Charles Genty a immortalisé, entre 1904 et 1906, dans leurs attitudes de travail, les plus grands créateurs de son époque, tels René Lalique, Jules Chéret ou Felix-Auguste Delaherche.

Comme lui, faites le portrait d’un créateur qui vous inspire particulièrement ou évoquez-le en reprenant des éléments constitutifs de son œuvre.

29 mars – D comme Décor

Grandiose, en trompe-l’œil, de théâtre ou de plafond, historiciste , contemporain ou futuriste, laissez galoper votre imagination pour créer, sans limite d’espace ni de temps, un décor pour repousser les murs.

30 mars – E comme Ensembliers

À la manière des ensembliers de la période Art déco, qui concevaient des décors intérieurs comme un tout cohérent et harmonieux, créez « de toutes pièces » une chambre, un salon, un bureau ou tout autre espace de la maison. En vous faisant les dignes successeurs d’André Groult, de Pierre Chareau, de Robert Mallet-Stevens ou de Jacques-Émile Ruhlmann, vous proposerez un aménagement cohérent, dépouillé ou coloré, comprenant l’élévation des murs, le revêtement des sols, le mobilier, voire les textiles d’ameublement, les objets de décoration et les œuvres d’art...

31 mars – F comme Figures

Dans les anciennes Académies, la représentation de la figure humaine se plaçait au sommet de la hiérarchie des genres. A votre tour, et sans vous préoccuper des distances de sécurité que le confinement impose au monde réel, faites vivre par vos crayons (ou tout autre technique) des corps humains, statiques ou en mouvement, nus ou habillés, seuls ou en groupe, isolés ou dans un décor.

1er avril – G comme Goût Goncourt

Comme les frères Goncourt, qui furent, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, de fervents admirateurs et défenseurs d’un XVIIIe siècle décrié, prêtez de façon virtuelle au Musée des Arts Décoratifs, le chef-d’œuvre de votre collection. Il sera largement inspiré des grands maîtres dont les œuvres sont conservées dans les réserves du département des Arts graphiques, comme Fragonard, Boucher, Saint-Aubin ou Van Loo...

2 avril – H comme Hybride

À la manière d’un « cadavre exquis », créez une figure mêlant les registres humains, animaliers, végétaux, ou autre selon votre humeur. Votre créature pourra prendre la forme d’un objet, s’insérer dans un décor ou tout simplement exister par elle-même.

3 avril – I comme Impression

Les projets d’impression pour tissu ou papier peint jouent souvent de la répétition de motifs géométriques, floraux, animaliers ou sur des formes plus indistinctes, comme ces exemples Art nouveau d’Hector Guimard ou de Rosa Fuchs. À votre tour, inventez un motif de frise pour impression.

4 avril – J comme Jules Maciet

Comme l’érudit et collectionneur Jules Maciet (1846-1911), qui a regroupé des modèles de tous les types de création humaine dans des recueils iconographiques, les « Albums Maciet » de la Bibliothèque des Arts Décoratifs et les albums « Dessins originaux » du cabinet des dessins, choisissez un thème qui vous est cher et proposez une planche de modèles. Broches ? Éventails ? Scénographies ? Ustensiles pour fumeurs ? Voitures ? Les possibilités sont infinies.

5 avril – K comme Katagami

À partir d’une feuille de papier, découpez manuellement un pochoir à la manière des katagami qui servaient à l’impression textile au Japon, du début du XIIe siècle jusqu’à l’ère Meiji (1868-1912).

6 avril – L comme Lettres

Comme les participants au concours lancé par l’Union centrale des Arts décoratifs en 1893, imaginez un dessin préparatoire pour la future reliure de votre livre de chevet.

7 avril – M comme Mobilier

À la suite de Joe Colombo et de Jean Burkhalter, proposez votre propre modèle de chaise longue pour attendre paisiblement la fin du confinement.

8 avril – N comme Napoléon

Napoléon, c’est un homme, un style, une époque, un mythe... Esquissez un objet, un portrait, une scène, un rébus, etc., susceptible d’évoquer « Napoléon ».

9 avril – O comme Œuf

En 1953, Jean Royère y voyait un fauteuil. Laissez-vous guider par sa forme ovoïde pour imaginer un objet ou - pourquoi pas ? - tout un univers contenu dans un œuf.

10 avril – P comme Paysage

Baigné de lumière ou brumeux, composez le paysage de votre choix à la manière d’Henri Rivière.

11 avril – Q comme Questions

Quand on prend un dessin en mains, plusieurs questions se posent : qui l’a réalisé ? Quand ? Pour quoi ? ¨Parfois même, que représente-t-il ? À vous d’inventer une scène, une forme ou un style qui place votre spectateur devant une énigme.

12 avril – R comme Recevoir

Pour fêter la fin prochaine du confinement, créez un décor de table digne des surtouts de l’Ancien Régime, qui servaient à la fois à présenter sel, poivre ou épices et à agrémenter la vue. N’hésitez pas à en donner une version modernisée !

13 avril – S comme Séduire

Comme Alphonse Mucha ou Charles Desrosiers, qui dessinent autour de 1900 des bijoux Art nouveau pour la maison Fouquet, inspirez-vous de la nature pour créer un bijou d’exception.

14 avril – T comme Textile

Les motifs textile jouent abondamment des effets de couleurs, parfois inspirés de la nature, comme les motifs d’indiennes pensés sous la Révolution, ou au contraire détachés de toute imitation pour provoquer des contrastes dynamiques, comme les « tissus simultanés » de Sonia Delaunay. Choisissez votre parti et imaginez un motif textile haut en couleurs !

15 avril – U comme UCAD

L’ancêtre du MAD s’appelait l’Union centrale des Arts décoratifs ou Ucad. Plusieurs projets d’affiche pour l’ouverture de son musée ont été exécutés, comme celui d’Albert Besnard en 1894 ou celui de Charles Genty en 1900, alors même que l’inauguration n’a eu finalement lieu qu’en... 1905. Une mésaventure similaire (mais on espère de plus courte durée !) arrive à l’exposition « Le dessin sans réserve », qui devait ouvrir le 26 mars et ne le fera qu’à la fin du confinement. Imaginez l’affiche qui annonce cette réouverture.

16 avril – V comme Vie parisienne

Qu’est-ce que la « Vie parisienne » pour vous ? Des cafés, des musées, des théâtres, des opéras, des coulisses, des gares, des promenades dans les rues ? Ou tout autre chose ? Proposez un décor ou une scène qui évoque pour cette « vie parisienne » que nous rêvons de retrouver au plus vite...

17 avril – W comme Watteau

Antoine Watteau est le peintre de la « fête galante ». Au moyen des trois crayons (sanguine, pierre noire et craie blanche), il dessine des figures sensuelles ou élégantes, des scènes où la courtoisie et la délicatesse sont au cœur de la représentation. En vous inspirant de sa technique, de ses sujets, de son nom ou de ce que l’artiste évoque pour vous, imaginez un hommage au maître.

18 avril – X comme XY : Masculin ?

À la fin du XVIIIe siècle, les gilets d’homme étaient relevés de délicates broderies de fleurs. Jouez de l’androgynie pour créer un vêtement richement orné, que les hommes comme les femmes puissent porter.

19 avril – Z comme Zoologie

Singe, cheval ou autre : brossez le portrait de votre animal totem.

A comme Abécédaire

Les lettres de l’alphabet rythment l’exposition du « Dessin sans réserve », appliquées au pochoir dans une typographie qui évoquent les entrepôts.

À votre tour, laissez aller votre imagination pour créer une lettre ornée dans l’esprit du Moyen Âge ou un modèle typographique conforme à votre goût.

Règlement

L’invitation à dessiner porte sur l’illustration d’un thème figurant dans l’exposition « Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts décoratifs », qui ouvrira ses portes à l’issue du confinement. L’exposition se déploiera suivant un Abécédaire, dont nous vous révèlerons chaque jour une lettre. Les participants doivent illustrer le thème indiqué chaque jour.

La participation est libre. Elle est proposée aux élèves majeurs. Si un mineur souhaite participer, il doit joindre une autorisation parentale pour l’envoi de ses dessins. Chaque participant précise les coordonnées de son établissement scolaire. L’envoi du dessin photographié en jpg de 3Mo maximum ne peut donner lieu à une demande de rétribution.

Le dessinateur est le détenteur de tous les droits attachés à son dessin, mais offre au MAD la faculté de le publier sur son site internet et à terme, dans le cadre de l’exposition « Le dessin sans réserve », sur un cartel numérique qui présentera le ou les dessins sélectionnés par le jury pour chaque lettre.

Organisateur de cette invitation à dessiner

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris, association loi 1901 reconnue d‘utilité publique, organisent l’invitation à dessiner, « À vos crayons ! », en 26 étapes qui suivent l’Abécédaire selon lequel se structure l’exposition « Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs ».

Participants

L’invitation est proposée à tous les élèves majeurs de lycées, écoles d’art, écoles d’arts appliqués, universités. Si un mineur souhaite participer, il doit joindre une autorisation parentale pour l’envoi de ses dessins.

La participation est organisée sous l’égide de l’établissement scolaire, de l’école supérieure ou de l’université, par classe, par groupe d’élèves ou par élève.

Les coordonnées des participants seront collectées et traitées informatiquement, et exploitées par le Musée des Arts Décoratifs pour les besoins de la présente invitation à dessiner. Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données, chaque participant dispose d’un droit d’accès, de rectification ou même de radiation des informations le concernant en écrivant à l’adresse avoscrayons@madparis.fr".

Modalités de participation

La participation implique l’acceptation sans réserve du présent règlement et les décisions irrévocables du jury.

Les participants sont invités à remettre leur(s) proposition(s) selon les indications inscrites ci-dessous.

Le dessin pourra être réalisé par tous moyens, sur tous supports, avec tous matériaux, appartenant au participant, il sera photographié et ce sera ce cliché, format jpg, de 3 Mo maximum qui sera transmis au musée via l’adresse avoscrayons@madparis.fr en précisant, dans l’objet du mail, le mot illustré et en communiquant, dans le corps du mail, le titre du dessin, les matériaux utilisés, le nom et les coordonnées du participant ainsi que son école.

Le format est libre, mais nous recommandons un format qui offrira la plus grande lisibilité sur un écran 1920x1080. Chaque participant peut envoyer de 1 à 26 dessins, mais un seul par mot.

Le fichier est déclaré sans valeur commerciale.

Durée de l’invitation

Les participants doivent remettre leur proposition au plus tard dix jours après la publication du mot sur le site internet. Soit à 17h du jour J + 10 d’annonce du mot (le dimanche 5 avril – 17h pour le mot Architecture proposé le 26 mars). Les mots s’ajouteront au fil des jours.

26 propositions seront faites par le Musée des Arts Décoratifs, une par jour à compter du 26 mars, dès lors, le dernier envoi devra intervenir le 30 avril 2020 à 17h.

Responsabilité

Tout participant qui adresse son projet dans le cadre de l’invitation à dessiner certifie et garantit qu’il en est l’auteur exclusif et unique et qu’il ne viole directement ou/et indirectement aucun droit de tiers.

Tout participant, dont le dessin sera sélectionné,accepte qu’il soit présenté sur la borne numérique du musée présentant l’ensemble des dessins sélectionnés. Tout lauréat sera sollicité pour transmettre son portrait, quelques lignes sur ses études ; ces éléments seront susceptibles d’être diffusés via internet, les réseaux sociaux, le dossier de presse de l’exposition.

Pour harmoniser les présentations, tout lauréat accepte que son dessin soit éventuellement rephotographié par le photographe du musée.

Le lauréat cède, à titre non exclusif et gratuit, au Musée des Arts décoratifs, l’ensemble des droits d’exploitation sur son dessin, pour une durée de 3 ans à compter de sa transmission au Musée des Arts Décoratifs, et notamment le droit de reproduction sur la borne numérique du Musée et sur tous supports liés à la présentation de l’exposition « Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs ».

Toute difficulté relative à l’interprétation du règlement sera tranchée par le Musée des Arts Décoratifs.

Le Musée des Arts Décoratifs se réserve le droit de modifier, de proroger ou d’annuler cette invitation si des circonstances l’exigent.

Jury et critères de sélection

Le jury, composé de représentants de l’équipe scientifique du Musée des Arts Décoratifs et de personnalités invitées, privilégiera l’originalité des propositions et sera sensible à l’écho que celles-ci offrent avec les collections du musée.

Procédure et jury de sélection

Le jury se réserve la possibilité de distinguer moins ou pas de lauréat si les dessins proposés ne répondent pas aux critères, et ne livrent pas une vision artistique.

Prix

Chaque lauréat sera prévenu individuellement au plus tard le 4 mai 2020.

Les dessins lauréats et sélectionnés seront présentés sur la borne numérique du musée présentant l’ensemble des dessins retenus.

Les noms de l’établissement, de ou des enseignants, et de l’étudiant primé figureront en bonne place, en parallèle du dessin.

Les 26 lauréats seront reçus au musée pour des visites en petits groupes, ils découvriront notamment à cette occasion l’exceptionnel fonds d’arts graphiques conservé par l’institution.

Contact

À vos crayons
Musée des Arts Décoratifs
107 rue de Rivoli
75001 Paris

Renseignements téléphoniques au 00 33 (0)1 44 55 57 66
avoscrayons@madparis.fr