Panneau de tenture de cuir estampé

Venise vraisemblablement, vers 1600
Cuir estampé, aux fers, argenture à la feuille, et verni d’or, et peint
Legs Emile Peyre, 1905
Inv. PE 462
© MAD

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque

L’usage de tendre les murs d’une pièce avec du cuir s’est développé à l’époque médiévale en Andalousie, à Cordoue, avant de gagner toute l’Espagne au XVIe siècle, puis dans le reste de l’Europe. Les peaux de veau, de mouton et éventuellement de chèvre sont taillées en carreaux cousus entre eux. Ici trois modèles de carreaux sont combinés : carreaux centraux à décor de vase, carreaux de bordure verticale à décor de candélabre et carreaux de bordure horizontale à décor de balustre.

Le cuir est recouvert de feuilles d’argent, éventuellement d’un vernis jaune pour imiter la dorure ; l’ensemble peut être rehaussé de couleurs. Le décor en léger relief est imprimé sur la face à l’aide de planches et peut être complété par des motifs ciselés, notamment dans les fonds. Une technique d’impression au repoussé permettant des reliefs plus accentués fut mise au point aux Pays-Bas en 1628.