Matières à poésie ou l’atelier des matières

Depuis le XIXe siècle pour la céramique et au cours du XXe siècle pour le verre, des ateliers individuels se sont multipliés en permettant des pratiques plus libres de ces techniques traditionnelles. Les créateurs, souvent formées dans des écoles d’art, d’architecture et de design, élargissent leur champ d’activité et les recherches liées à l’objet sont souvent associées à des démarches plus sculpturales.

Narratives ou abstraites, organiques ou géométriques, toutes les expressions formelles se rencontrent dans les créations de ces spécialistes de matières minérales complexes, assumant le processus artisanal ou y participant activement.

Les surfaces, les textures, les brillances et les couleurs, rendues uniques par la cuisson ou la fusion, font l’originalité de ces œuvres.