Qu’est-ce que le MAD ?

Organisme privé, association loi 1901 reconnue d’utilité publique, le MAD, autrefois appelé Union centrale des Arts décoratifs (UCAD) puis Les Arts Décoratifs, a été créé à Paris, il y a plus de 150 ans dans le sillage des Expositions universelles par des collectionneurs, des industriels et des artisans soucieux de la qualité des objets de la vie quotidienne.

Situé dans le Palais du Louvre le long de la rue de Rivoli, entre les jardins des Tuileries et la place du Palais Royal, le MAD est le conservatoire du génie des artisans et des artistes.

La collection du Musée des Arts Décoratifs, une des plus importantes au monde, présente, du Moyen Âge à nos jours, un panorama inégalé de l’histoire du meuble, du verre, de la céramique, de l’orfèvrerie, du bijou, du design, du textile et de la mode, du graphisme et de la publicité.

La présentation d’objets dans des « Period Rooms », une des caractéristiques de l’institution, témoigne avec authenticité de la vie sociale et quotidienne des siècles passés.

Autre fleuron de l’institution, la collection du Musée Nissim de Camondo, hôtel particulier situé en bordure du Parc Monceau, est entièrement consacrée à l’art décoratif du XVIIIe siècle.

Le MAD gère non seulement des musées mais aussi une école, l’École Camondo, qui forme des architectes d’intérieur/designers, une Bibliothèque dont le fonds compte plus de 160.000 volumes (arts décoratifs, arts graphiques, architecture, histoire de l’art, l’art des jardins, du costume et de la mode), des ateliers d’arts plastiques et animations pour le jeune public et les adultes, les Ateliers du Carrousel.

Pour en savoir plus sur les différentes composantes du MAD :