SALLE 1  -1919 -1935 L’ERE ANDRE CITROEN : OSER ET S’EXPOSER SALLE 2 - LES EXPEDITIONS. L’EXEMPLE DE LA CROISIERE NOIRE SALLE 3  - LES DERNIERES REALISATIONS D’ANDRE CITROEN ET LA REPRISE PAR MICHELIN SALLE 4 - 1955 -1970  ARTS GRAPHIQUES ET PUBLICITE : L’ART FAIT VENDRE SALLE 5  -1970-1990 - EN AVANT CITROEN  - LES  ANNEES RSCG SALLE 6 -. 1990 - 2000 : VOUS N’IMAGINEZ PAS TOUT CE QUE CITROEN PEUT FAIRE POUR VOUS

Histoire du logo

En 1925, la Tour Eiffel devient la tour Citroën

La traversée de Charles Lindbergh

La caravane Citroën

La signalisation routière

L’usine instrument de communication

Vente à crédit et assurance

Citroën et le marketing de l’enfant

Le réseau

La communication par l’architecture : le style citroën à travers le monde

 

SALLE 1 (1919 -1935)
L’ERE ANDRE citroën : OSER ET S’EXPOSER

Histoire du logo

Le double chevron signature de la marque trouve son origine dans la société de taille d’engrenages crée par André Citroën en 1905.

En Pologne il a acheté le brevet d’un engrenage en forme de chevrons. Ce motif deviendra dès 1919 l’emblème de la marque et figurera sur les calandres de ses voitures, puis sur les plaques de signalisation qui couvriront les routes de France.

Le logo mondialement connu, a été décliné sur tous les supports, marqueur d’identité et signature de la marque, signe fort et richement porteur de sens, il inspirera tous les artistes de la publicité et n’échappera pas à l’analyse de Roland Barthes « l’insigne Citroën, l’insigne flèche, est devenu d’ailleurs insigne ailé, comme si l’on passait maintenant d’un ordre de la propulsion a un ordre du mouvement, d’un ordre du moteur à un ordre de l’organisme.
Mythologies.
La nouvelle Citroën .1957