« Potiche » à couvercle (d’une paire)

« Potiche » à couvercle (d’une paire)

Chine, dynastie Qing (1644-1912), XIXe siècle
Porcelaine de Jingdezhen à décor de bleu de cobalt sous couverte et d’émaux et dorure sur couverte
Legs Baronne Salomon de Rothschild, dépôt de la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques, 1923
Inv. ROTHSCHILD 20.A
© MAD, Paris / photo : Jean Tholance

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque

Objets de luxe en Europe, les porcelaines chinoises s’intègrent aux décors des demeures aristocratiques dès le XVIe siècle. Elles témoignent de l’excellence et de la précocité d’un savoir-faire pratiqué en Chine dès le XIIIe siècle, et aussi du développement d’un commerce international entre l’Asie et l’Europe dès la fin du XVIe siècle. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la présence de la Chine aux Expositions universelles et le regain d’intérêt pour le XVIIIe siècle relancent la mode de ces grandes porcelaines auprès de la haute bourgeoisie.